• head-foi

Tag Archives: vertu

Les trois vertus franciscaines – Tome 3: La chasteté

Détails des fresques de l’église San Francesco, à Assise.

Détails des fresques de l’église San Francesco, à Assise.

En août dernier, j’ai eu la joie de vivre l’Expérience d’Assise 2013. Pendant 18 jours, j’ai marché avec 18 autres personnes sur les traces de saint François d’Assise, dont la fête est le 4 octobre. Lors de la visite de l’église San Francesco, à Assise, j’ai été rejointe par trois fresques représentant les trois vertus franciscaines – la Pauvreté, la Chasteté et l’Obéissance. Voici ce que j’ai retenu de la présentation du guide franciscain.

François et la Chasteté

Le cou toujours un peu enkylosé et l’œil fixant avec attention sur le plafond, je continuais d’être fascinée par les enseignements du guide franciscain. Il continu de nous décrire les éléments symboliques de la troisième fresque. Un château fortifié et bien défendu abrite la Chasteté : Seuls les anges peuvent entrer allègrement dans ce royaume. Pour y accéder, il faut suivre un long chemin. Un frère laïc, un frère franciscain et une sœur clarisse, trois représentants de l’ordre francisdain ont grimpé la colline. À leur tour, comme le montre la scène du milieu, ils seront lavés, purifiés et habillés par des anges. A l’extrême droite, de bizarres démons sont rejetés dans l’abîme. Ce sont l’Immunditia (la relation en dehors du mariage) avec sa tête de sanglier, le désir ardent avec une tête enflammée, l’amour charnel aux pieds de dragon avec une ceinture de cœurs et les yeux bandés, la mort avec ses pattes d’araignée.

Lire la suite

Les trois vertus franciscaines -Tome 2: L’obéissance

francois-obeissance

Détails des fresques de l’église San Francesco, à Assise.

En août dernier, j’ai eu la joie de vivre l’Expérience d’Assise 2013. Pendant 18 jours, j’ai marché avec 18 autres personnes sur les traces de saint François d’Assise, dont la fête est le 4 octobre. Lors de la visite de l’église San Francesco, à Assise, j’ai été rejointe par trois fresques représentant les trois vertus franciscaines – la Pauvreté, la Chasteté et l’Obéissance. Voici ce que j’ai retenu de la présentation du guide franciscain.

François et l’Obéissance

Le cou toujours un peu plus cassé et l’œil rivé avec attention sur le plafond, je continuais d’être fascinée et absorbée par les enseignements du guide franciscain. Il a pris le temps de nous décrire les éléments symboliques de la fresque. Deux personnes se font face. Il s’agit de la Prudence personnage à double face et l’Humilité. Elles se trouvent dans la salle capitulaire d’un cloître, là où se discutent toutes les affaires de la communauté : les questions touchant l’organisation matérielle du monastère, l’admission au noviciat, la réception des hôtes de marque, et les questions de discipline communautaire. On y fait aussi des annonces et proclamations communiquées par l’évêque ou le pape. L’Obéissance, personnage au centre de la fresque, ordonne le silence et place son joug sur les épaules du jeune moine qui s’agenouille devant elle. Saint François, sur le toit du bâtiment porte aussi le joug. Deux anges se sont agenouillés à ses pieds.

Lire la suite

Les trois vertus franciscaines -Tome 1: La pauvreté

En août dernier, j’ai eu la joie de vivre l’Expérience d’Assise 2013. Pendant 18 jours, j’ai marché avec 18 autres personnes sur les traces de saint François d’Assise, dont la fête est le 4 octobre. Lors de la visite de l’église San Francesco, à Assise, j’ai été rejointe par trois fresques représentant les trois vertus franciscaines – la Pauvreté, la Chasteté et l’Obéissance. Voici ce que j’ai retenu de la présentation du guide franciscain.

François et Dame Pauvreté

Détails des fresques de l’église San Francesco, à Assise.

Détails des fresques de l’église San Francesco, à Assise.

Le cou cassé et l’œil rivé sur le plafond, j’étais absorbée par les enseignements du guide franciscain. Il a pris le temps de nous décrire les éléments symboliques de la fresque. D’abord, la pauvreté y est représentée par une pauvre femme en haillons à qui des enfants jettent des pierres ou menacent de leurs bâtons. Cette femme porte des ailes. Des ailes, ça nous connecte dans le monde de Dieu. Le Christ, représenté entre François et la pauvre Dame, est en train de les marier devant de nombreux témoins : une foule d’anges, l’Espoir et la Chasteté personnifiés. Deux anges portent des biens terrestres vers le ciel. De chaque côté de la fresque, on y découvre les réactions du monde terrestre : D’un côté, un jeune homme imite François en donnant son manteau tandis que de l’autre côté, des riches tournent le dos à la pauvreté et s’accrochent à leurs sacs d’argent.

Lire la suite