• head-foi

Tag Archives: année de la foi

MARCHE AVEC MOI

MARCHE AVEC MOIL’édition 2013 de la Semaine de la Parole  se tiendra du 25 janvier au 3 février. Une diversité d’activités sont offertes dans les paroisses participantes du diocèse : contes bibliques, cinéma-partage, récitatif biblique, conférences, témoignages, groupes de partage biblique, des ateliers de toutes sortes offrent de multiples occasions de parcourir un bout de chemin, dans la foi, avec d’autres.

Le thème de cette année MARCHE AVEC MOI, touche tout particulièrement l’aspect du cheminement et se veut en lien avec l’Année de la foi , dans l’optique de la relation à Dieu qui se vit sur la route de la vie, dans un lien de confiance où l’on peut reconnaître sa Présence qui nous accompagne tout au long du chemin.

Quelle joie de nous savoir ainsi accompagnés et soutenus par une Présence bienveillante, dans tous les sentiers que nous puissions emprunter. La foi nous permet de connaître cette assurance de n’être jamais seul sur le chemin, même si ce dernier peut en venir à se transformer en chemin de croix. Le Christ nous y précède pour nous en faire sortir vainqueurs de la mort. Comme nous y invite saint Paul, soyons toujours prêts à témoigner de l’espérance qui nous habite. (1P 3, 15) Cette Semaine de la Parole nous donne l’opportunité de consolider notre espérance, parfois durement mise à l’épreuve dans les temps difficiles que nous pouvons vivre individuellement ou collectivement.

Au nom de toutes les paroisses participantes, je vous invite à prendre connaissance du programme diocésain. Vous y ressentirez sûrement un appel à participer à plusieurs activités puisqu’elles sont toutes plus intéressantes, les unes que les autres.

Une nouveauté : Pour ceux et celles qui ont sélectionnés l’icône J’AIME sur notre page Facebook vous recevez une invitation à l’événement, Semaine de la parole. En acceptant cette invitation, vous aurez accès à la méditation quotidienne, vous pourrez la commenter et échanger avec les autres participants ainsi que partager l’événement avec vos amis Facebook.

Vous pouvez également télécharger le « livret de méditation quotidienne » à partir du lien suivant.

Que cette Semaine de la Parole inspire notre marche ensemble et avec Lui!

Colette Beauchemin
Responsable diocésaine de la Semaine de la Parole

Pas le catéchisme!

catéchismeVoilà que pour l’Année de la foi, nous sommes  invités à nous familiariser avec le catéchisme. Mot qui n’a pas vraiment bonne presse auprès de plusieurs. Il évoque l’époque des années 50, le par-cœur perroquet. Raoul Duguay, dans l’Infonie, a poussé jusqu’au ridicule cette coutume de mémorisation systématique depuis le concile de Trente, qui se justifiait à une autre époque, mais qui était remise en question déjà depuis quelques décennies.

Voici le catéchisme version Raoul : «- Question 1 : Qui vous a mis sur la terre? – Réponse 1 : C’est l’Affaire qui nous a mis sur la terre. / – Q. 4 : L’Affaire nous voit-elle? –R.4 : L’Affaire nous voit toujours. /
Q.5 : Connaît-elle tout? R.5 : Oui, l’Affaire connaît tout.»

Faut-il le rappeler, le Catéchisme de l’Église catholique de 1997 n’est pas le clone de celui du concile de Trente (1564) qui devait gérer une grave division des chrétiens de l’Europe d’alors.

Aujourd’hui, on constate que la plupart des catholiques sont souvent mal à l’aise de se dire croyants et n’ont pas les mots pour dire leur foi.  Ou bien, ils  prennent pour acquis que ce qu’ils pensent correspond à la foi de l’Église. Ou encore, le peu de contenu de foi leur suffit pour être croyant. Étonnant qu’on ne ressente pas le besoin d’une remise à niveau! Serait bien perdu en informatique celui qui serait demeuré au Commodore 64.

Quand Dieu devient une Affaire, la Chose, je comprends qu’on n’en à rien à faire. On est loin du Dieu-Père qui vient à notre rencontre en son Fils, pour nous sortir du trou : nos affaires de violence, de vengeance, de mal et de mort. Que Dieu en fasse son affaire, quoi demander de mieux!

Pour moi, cette année, je garderai le CÉC sur mon bureau (d’ordi) pour m’y référer en vue de mieux connaître ce que l’Église a explicité au cours des siècles sur la Bonne Nouvelle du salut en Jésus Christ. Comme je l’ai téléchargé du site du Vatican et sauvegardé en format Word, facile de faire des recherches à partir d’un mot. J’ai été  étonné de découvrir un catéchisme biblique, liturgique, théologique, etc. Mais je ne le mémorise pas. Je laisse ça à mon ordi.
Rémi Bourdon

Marchons ensemble, pour une foi !

Marchons ensemble pour une foiLe 1er décembre prochain, notre diocèse vivra, pour une première fois, une journée de rencontre avec les mouvements et groupements présents dans notre Église diocésaine, au centre communautaire Saint-François-de-Sales, en la paroisse La Visitation.

C’est dans le cadre de l’année de la foi que notre évêque, Mgr Lionel Gendron, a voulu tous les réunir : groupes de jeunes, spirituels, sociaux, etc. Avec les différentes équipes diocésaines (les services à la mission, les régions et le bureau de l’évêque), Notre évêque désire prendre connaissance de leur réalité vécue (joies, défis et espérances) et leur parler de la mission dans l’optique de la nouvelle évangélisation. Ils seront appelés à se prononcer à ce sujet.

Les mouvements et groupements sont précieux pour la vie de l’Église, car ils font fructifier la foi de tous les croyants, par leur implication dans le monde. Les mouvements sont une richesse pour les chrétiens qui peuvent y puiser un sens pour approfondir concrètement leur baptême, par la prière et l’engagement. Ces groupements sont aussi essentiels pour les non-chrétiens qui à leur tour peuvent entendre parler de Jésus-Christ et voir les fruits de l’Évangile. Collectivement, tous qui y gagnent !

Profitons de l’occasion pour tisser des liens et marcher ensemble, pour une première fois !

Réflexions sur l’Action de grâces et l’année de la foi

Action de grâces et l'année de la foiNous venons de célébrer l’Action de grâces, un moment pour les chrétiens, qui permet de souligner « la fin de l’été [et] la période des récoltes »¹  . Comme son nom l’indique, c’est un temps d’arrêt pour remercier et prier Dieu pour l’abondance reçue. ²

Jeudi le 11 octobre marquera le 50e anniversaire de Vatican II, pour l’occasion le pape Benoit XVI a proclamé l’année de la foi. Malgré ses 50 ans, Vatican II continue de renouveler l’Église, par la prière, la recherche et l’intégration de ses textes. Il nous faut suivre ses chemins, par devoir envers notre foi reçue. La foi qui nous habite est éclairée par l’Esprit Saint, celui-même qui a guidé les pères conciliaires et qui guidera nos évêques présentement en Synode sur la Nouvelle évangélisation.

Nous en entendons de plus en plus parler . Ce n’est pas un nouveau concept, une nouvelle révélation. C’est plutôt directement en continuité avec Vatican II où il y a une mise à jour de l’Église et de sa manière de parler de Jésus-Christ au monde.

Ce qui est nouveau, ce doit être notre manière de vivre l’Évangile, comme cela aurait dû toujours l’être. Vivre l’Évangile, c’est un désir de se donner totalement, par amour de la personne qui se trouve devant nous, par amour d’être une créature de Dieu, désirée et voulue par Lui. Vivre l’Évangile est simple, mais demandant, car nous sommes appelés à nous dépasser comme humain et tendre vers Dieu.

Ainsi, en ce temps d’Action de grâces et de célébrations, prenons le temps d’accueillir la bienveillance de Dieu qui nous est donnée pour la partager au nom de notre foi pour vivre l’Évangile.

 

Céline Walkil
_____________________________________________

¹Institute de la Famille – Office de  catéchèse du Québec. Au rythmne de la vie familiale. L’expérience chrétienne. Fides, Médiaspaul, 2004, p. 101.

²Ibid, p. 101.