Sapin de Noël ou sapin des fêtes

A-t-on déjà voulu remplacer le terme « sapin de Noël » par « sapin des fêtes » ? Je ne crois pas. Comment se fait-il qu’à l’époque actuelle, les traditions se perpétuent, même si plusieurs ont délaissé les pratiques religieuses? En même temps que l’on remet en question la présence des symboles religieux dans les lieux publics, on ne pourrait imaginer Noël sans eux. Pensons notamment à la crèche, au sapin, aux chants de Noël, au calendrier de l’Avent, à l’étoile et aux mages… Cette période de l’année en est certes une de festivités, mais elle revêt également un sens particulier. Or on semble l’avoir oublié. Et, les plus jeunes, l’ont-ils seulement déjà su?