Des manifestants contre l'utilisation du cyanure dans l'extraction de l'or à Bucarest en Roumanie.

Des manifestants contre l’utilisation du cyanure dans l’extraction de l’or à Bucarest en Roumanie.

Toute personne avant de défendre une cause, de prendre une décision ou bien de s’aventurer sur un chemin, doit prendre en considération les conséquences de la cause qu’elle défend, les répercussions des décisions qu’elle prend et les caractéristiques de la route qu’elle emprunte, qu’elles soient positives ou négatives. Une personne qui décide de s’engager doit aussi être prête à faire des sacrifices.

Il y a plusieurs mouvements qui font en en sorte que l’on puisse mener une exploitation minière plus saine et plus verte. Or, l’exploitation minière elle-même n’est pas saine et n’est pas verte. Vouloir la rendre plus saine est donc contradictoire dans le sens où ce serait comme réduire le nombre de victimes, sans pour autant éviter d’en créer. La bonne expression serait de la rendre « moins dévastatrice » et non pas « plus saine ». Il y a également des mouvements tels que : « Projet Accompagnement Québec-Guatemala » (http://www.paqg.org) ayant pour but de lutter contre l’exploitation minière. Ces initiatives remettraient-elles en question tous les bénéfices que nous recevons de cette exploitation?