nuit-sans-abris-2013

Des participants à la 16e Nuit des sans-abri de la Rive-Sud au Phare de Longueuil.

La 16e Nuit des sans-abri de la Rive-Sud a réussi, encore cette année, a sensibilisé la population aux réalités des personnes sans-abri.  Pas moins de 300 personnes ont marché en solidarité avec ces femmes et ces hommes, qui par dizaines, passent leur quotidien dans un environnement extérieur, sans toit, ni chauffage, sans être à l’abri des marchands de drogues,  des réseaux de prostitution ou encore des problèmes de consommation d’alcool.

L’itinérance touche tous les âges et ses répercussions affectent l’ensemble de la société.

Peut-on faire davantage pour aider une personne placée en situation de précarité extrême?

Le Phare de Longueuil, un organisme s’adressant aux 16-35 ans par des activités en milieux dits marginalisés (milieu de l’itinérance, milieu carcéral, toxicomanes …) a voulu pousser un peu plus loin cette réflexion sur l’itinérance.  À la conclusion  de cette marche, un groupe supervisé de 15 jeunes du Collège Sainte-Trinité a répondu positivement, à l’invitation de l’organisme pour une nuit à la belle étoile.