• head-foi

7 mai 2017 : Journée mondiale de prière pour les vocations

 

Le 7 mai est la Journée mondiale de prière pour les vocations (JMPV). Dans son message pour l’occasion, le pape François souligne l’importance de la communauté ecclésiale comme « lieu privilégié où l’appel de Dieu naît, s’alimente et s’exprime ». Dans une Église de plus en plus missionnaire et agissant hors des murs paroissiaux, où sera la communauté ecclésiale si on sort? Dans le lieu privilégié par Dieu : en chaque membre du Corps du Christ ressuscité!

Comme missionnaire, il n’y a rien d’extraordinaire à accomplir, mais la tâche n’en sera pas moins facile. Il faut accepter qu’un gars, Jésus de Nazareth, devenu jeune adulte, ait œuvré dans son monde, auprès des siens et surtout, auprès des exclus. Qui sont nos exclus aujourd’hui? Ceux à qui on n’offre aucune place; ceux qu’on ne regarde pas; ceux à qui on se ferme?

Lire la suite

Nos rêves d’enfant : une mission à réaliser

Crédit photo : Communications Narimane

 

Avez-vous déjà réfléchi à votre mission de vie? Avez-vous l’impression d’accomplir réellement ce pourquoi vous êtes destinés? Enfant, ressentiez-vous intérieurement un sentiment puissant, une sorte d’intuition lorsque vous pensiez secrètement à ce qui vous faisait vibrer? De nombreuses personnes affirment que oui. Or parmi ces gens, seuls quelques courageux écouteront leur petite voix intérieure et entreprendront, dès lors, la mission de réaliser leur vocation.

Répondre à l’appel

Dernièrement, nous avons eu vent de l’annonce de la sortie prochaine d’un album de chants sacrés par le chanteur Mario Pelchat. Un extrait du communiqué de presse nous a littéralement accrochées :

«Dans une église de Dolbeau, un petit garçon de 10 ans chante dans la chorale. […] Et il découvre, outre des chants religieux qui le touchent droit au cœur que, dans la vie, il ne veut être ni pompier ni médecin, mais chanteur. Ce petit garçon, c’est Mario Pelchat. Et sans trop qu’il le sache alors, germe en lui l’idée de l’album […] Agnus Dei.»

Mario savait qu’il réaliserait cet album un jour. D’autres personnalités connues ont déjà exprimé ouvertement avoir entendu un appel si fort dans leur jeunesse qu’ils n’ont pu faire autrement que de l’écouter. Pensons notamment à Éric Salvail, dont le désir de faire de la télévision n’est un secret pour personne ou à la chanteuse Valérie Carpentier, celle qui a remporté le titre de la «Voix du Québec», qui a révélé à son public un dessin réalisé lorsqu’elle était petite, où elle était sur une scène en train de chanter.

Entendre l’appel

Il n’y a pas que dans le domaine artistique que l’on entend parler de «mission de vie», de «rêve d’enfant réalisé» ou de «voix intérieure entendue». Mais ce qui nous interpelle dans tout ça, c’est de comprendre pourquoi des jeunes poursuivent leur route sans trop connaître leur raison d’être, sans même savoir tout à fait qui ils sont, alors que d’autres ne pourraient imaginer leur avenir sans se faire la promesse d’aller à la poursuite de leur rêve ou de leur passion. Dans une perspective de foi, nous appelons cela l’appel de Dieu. Comment entendre l’appel de Dieu et le comprendre? Comment faire pour le discerner?

Lire la suite

Quatre temps d’Avent

 

Poème AventI’m dreaming of a white Christmas…
Décembre témoigne de l’hiver qui s’annonce
Noël se fait languir et s’ouvre peut-être par sa grand’messe
Qu’est-ce que ce temps ? Nous attendons une réponse…

Enfarinés par les festivités
Sursollicités par la commercialité
Qu’est-ce que ce temps ? Déposons-nous dans l’amour de Dieu
Pour que le souffle de l’Esprit nous révèle le Fils en son lieu

Marie dans son cœur a dit oui
Et Joseph dans un songe a aussi compris
Ensembles, ils marchent vers la vie
En ce chemin inconnu qui mène vers le Messie

Comme eux, partons dans ce sentier où Il nous attendra
Sous le signe de la lumière ce bébé naissant sera
Prenons ce temps d’attente pour comprendre le chemin
L’arrivée du Christ nous donnera l’espoir jusqu’à la fin

Poème de Céline Wakil

Marchons ensemble, pour une foi !

Marchons ensemble pour une foiLe 1er décembre prochain, notre diocèse vivra, pour une première fois, une journée de rencontre avec les mouvements et groupements présents dans notre Église diocésaine, au centre communautaire Saint-François-de-Sales, en la paroisse La Visitation.

C’est dans le cadre de l’année de la foi que notre évêque, Mgr Lionel Gendron, a voulu tous les réunir : groupes de jeunes, spirituels, sociaux, etc. Avec les différentes équipes diocésaines (les services à la mission, les régions et le bureau de l’évêque), Notre évêque désire prendre connaissance de leur réalité vécue (joies, défis et espérances) et leur parler de la mission dans l’optique de la nouvelle évangélisation. Ils seront appelés à se prononcer à ce sujet.

Les mouvements et groupements sont précieux pour la vie de l’Église, car ils font fructifier la foi de tous les croyants, par leur implication dans le monde. Les mouvements sont une richesse pour les chrétiens qui peuvent y puiser un sens pour approfondir concrètement leur baptême, par la prière et l’engagement. Ces groupements sont aussi essentiels pour les non-chrétiens qui à leur tour peuvent entendre parler de Jésus-Christ et voir les fruits de l’Évangile. Collectivement, tous qui y gagnent !

Profitons de l’occasion pour tisser des liens et marcher ensemble, pour une première fois !

Vatican II.0

Vatican IIL’expression 2.0 fait référence à une version améliorée d’un système. Le concile a 50 ans cette année, il est loin d’être une jeunesse cependant par rapport à 2000 ans d’histoire de l’Église, c’est relativement récent. Vatican II s’est voulu une mise à jour de l’Église afin de parler aux gens d’aujourd’hui. Tout ce qu’il contient résonne encore en nous en 2012.

Le concile semble s’adresser à des érudits, des théologiens ce qui est faux car il rejoint aussi tout homme et femme de bonne volonté, jeune et moins jeune. Que leur dit-il ? Une partie du message de clôture de Paul VI l’illustre, il est destiné directement aux jeunes de l’époque mais également à tous :

«C’est à vous enfin, jeunes gens et jeunes filles du monde entier, que le Concile veut adresser son dernier message. Car c’est vous qui allez recueillir le flambeau des mains de vos aînés et vivre dans le monde au moment des plus gigantesques transformations de son histoire. C’est vous qui, recueillant le meilleur de l’exemple et de l’enseignement de vos parents et de vos maîtres, allez former la société de demain.»1

Jeunes et moins jeunes, profitons de l’élan de l’année de la foi pour découvrir ou redécouvrir les richesses du concile Vatican II, que ce soit par ses textes, les activités diocésaines qui vous sont offertes ou par la prière. Nous pourrons ainsi vivre et dire l’Évangile de Jésus-Christ par l’aggiornamento de l’Église proposé par Jean XXIII.

Le diocèse de Lyon a mis en ligne ce vidéo que je vous invite à visionner et qui m’a inspiré ce billet.

Céline Wakil

———————————————–

1 http://www.vatican.va/